Le diastasis : Comment le prévenir, Partie 2/2

Pour faire suite à la partie 1, ici vous retrouverez des conseils élémentaires , pour prévenir l’apparition du diastasis :

  • Avant la grossesse

-Faire attention à sa posture au quotidien.

-Pratiquer des exercices d’abdominaux qui engagent le transverse et le périnée, sans pressions sur le plancher pelvien (type abdos de gasquet) pour renforcer la musculature abdominale profonde.

-Eviter les crunchs et autres exercices d’abdominaux conventionnels. Ces exercices musclent en superficie et non en profondeur et augmentent la pression sur le périnée, le ventre et peuvent être très traumatiques pour le dos!

  • Pendant la grossesse

-Adapter ses positions (par exemple pour se relever de la postion couchée à assise ou debout)

-Eviter les efforts de poussées (exemple: quand vous êtes aux toilettes)

-Pratiquer la respiration abdominale, associée à la contraction du périnée . Dans cette respiration, le transverse, muscle profond de la sangle abdominale s’active. Ce muscle fonctionne en synergie avec le périnée. Vous pouvez d’ailleurs retrouver plus d’infos sur son rôle, sur cette page.

  • Après l’accouchement

-Porter une ceinture de maintien du bassin si vous avez tendance à cambrer le bas du dos (le ventre pousse vers l’avant dans ce cas).

– Exercices de respiration abdominale associés à la contraction du périnée en position couchée ou inversée, pour éviter les pressions, les sensations de pesanteurau niveau du bas ventre. Au début on évite les exercices impliquant la gravité !

Ces listes sont non exhaustives, bien entendu ! Il faut bien sûr une prise en charge adaptée à chaque cas, chaque maman et chaque diastasis 🙂

Pour d’autres post, rejoignez aussi ma page Instagram !