Ventre plat, ventre gonflé?

Comme je l’ai également expliqué ici, l’approche posturo respiratoire se veut dans le respect de la physiologie du corps où va être toujours recherché l’autograndissement par l’étirement de la colonne vertébrale, celui-ci associé, lors des postures, par une contraction du périnée suivi d’une expiration (le fameux « périnée-expir »). Cette expiration va avoir plusieurs fonctions et bénéfices, dont le « massage » des organes digestifs, la respiration aidant à stimuler la digestion et activant la circulation. Cette respiration va donc contribuer à ce qu’on nomme le « ventre plat », que certain.e.s, malgré tout les efforts déployés, peuvent avoir des difficultés à obtenir.

Nous allons voir quelles peuvent être les causes possibles d’avoir du ventre, mais avant ça rappelons quelques fonctions des muscles abdominaux :

  • Maintien du dos et des viscères (organes digestifs)
  • Stimulation du transit, activation de la circulation
  • Aspect esthétique ( le ventre plat et dessiné)
  • Interviennent dans la poussée (exemple: accouchement)
  • Participent à la mobilité

Si malgré une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière, vous avez toujours la sensation d’un ventre gonflé, alors il peut être intéressant de venir interroger ces différents points:

  • Comment vous tenez vous au quotidien ?
  • Comment est votre digestion? Vous sentez vous régulièrement balloné.e?
  • Si vous êtes sportif/ves, la pratique de la musculation des abdominaux est-elles adaptée? Il est démontré maintenant que les crunchs (relevés de buste/ de bassin) augmentent la pression sur les abdominaux et le plancher pelvien ( périnée) et augmentent l’effet « ventre gonflé » plutot que « ventre plat », car les crunchs musclent en superficie et non en profondeur.

Avoir un ventre plat, ce n’est donc pas qu’une question de musculature et d’alimentation saine, comme vous le voyez, d’autres facteurs entrent en jeu. Aussi je vous propose quelques solutions du quotidien que vous pouvez mettre en place:

  • Eviter tous les efforts qui poussent vers l’avant et vers le bas. Je m’explique: fini les « mauvais » abdominaux et ses poussées vers le bas et vers l’avant qui gonflent le ventre, augmentent la pression vers le périnée et musclent superficiellement ! En APOR, on apprend tout d’abord à respirer avec son ventre (et pas avec sa poitrine), en intégrant la contraction du périnée avant chaque expiration, chaque effort afin de solliciter le transverse (LE muscle qui permet d’avoir un ventre plat!) et de « remonter » les viscères vers le haut.
  • Corriger votre posture, dans les exercices ainsi qu’au quotidien : quand vous vous tenez assis par exemple, pensez à toujours éloigner les épaules du bassin (contrairement aux crunchs qui « raccourcissent » le buste et rapprochent les épaules du bassin.
  • Adoptez une respiration physiologique: la respiration abdominale, en inspirant le ventre se « gonfle » et en expirant il se « dégonfle » et visualisant une vague qui creuse le ventre du bas vers le haut. Prenez le temps de respirer !

  • Revoir votre alimentation peut également aider ! Certaines personnes vont être ballonées suite à la consommation de crudités par exemple ou de céréales (pain, pâtes, etc).

Et aussi, bien sur:

  • Renforcer vos abdominaux, sans effectuer de pressions et en protégeant son périnée 😉

Image par Alicia Harper de Pixabay